Info-Palestine.eu
Proche-Orient.net

MISE A JOUR : samedi 1er novembre 2014 - 07h:34

Dans l’indifférence des instances internationale, Khader Adnan est en grève de la faim depuis 63 jours

dimanche 19 février 2012 - 16h:09

Ma’an News

Imprimer Imprimer la page

Bookmark and Share


Khader Adnan poursuit sa grève de la faim pour protester contre les pratiques injustes dans les prisons israéliennes, a déclaré son épouse ce samedi, tout en rejetant les informations faisant part du contraire.

Dernières informations : la Cour suprême israélienne auditionnera une requête jeudi, contre le maintien en détention administrative prisonnier grèviste de la faim Khader Adnan, a déclaré la « société des prisonniers » ce dimanche.

Bulus Jawad, avocat de Khader, a appris que son recours contre la décision de détention administrative d’Adnan sera soumis à la cour dans quatre jours.

Bulus a déclaré qu’il avait demandé une audience d’urgence, vu l’état de santé critique d’Adnan qui a refusé toute nourriture pendant 64 jours consécutifs pour protester contre son traitement par les autorités israéliennes et contre la pratique de la détention sans inculpation.

L’avocat a déclaré que le tribunal n’avait pas voulu en tenir compte en décidant de fixer l’audience au 68e jour de la grève de la faim... Un médecin de l’ONG Médecins pour les Droits de l’Homme qui a examiné Adnan a dit qu’il ne survivrait pas au-delà de 70 jours sans nourriture.

JPEG - 39.5 ko
Le père, la femme et les enfants de Khader Adnan quitte l’hôpital israélien de Ziv après avoir pu voir Khader le 15 février - Photo :ActiveStill

Randa Adnan a nié une information publiée dans un journal de Gaza qui disait que Khader cesserait sa grève de la dans le cas où les autorités religieuses estimeraient que c’était en contradiction avec des règles islamiques.

« Je dis que ce que les journaux publient dans la bande de Gaza est faux, » a-t-elle déclaré à Ma’an.

« J’appelle les médias à être prudents quand ils rendre compte des nouvelles sur le cas de Sheikh Khader Adnan. C’est une question très sensible, et toute erreur d’interprétation sera nuisible plutôt que bénéfique », a-t-elle ajouté.

Le quotidien Falastin, basé à Gaza, a rapporté samedi que l’ambassade palestinienne au Caire avait envoyé une demande au cheikh d’Al-Azhar en Egypte demandant une fatwa pour déterminer si la grève était acceptable.

Le responsable de la Société des Prisonniers Palestiniens, Qadura Fares, à lui aussi nié l’information. « C’est un sujet très sensible, et les journalistes devraient être prudents et publier des rapports crédibles, » a-t-il dit.

Le député palestinien Mustafa Barghouti, quant à lui, et « demande que le gouvernement israélien libére immédiatement Khader Adnan. »

« Nous nous lançons dans une campagne internationale en solidarité avec Khader Adnan, de façon à faire pression sur Israël pour qu’il le libère, » a déclaré Barghouti.

« La communauté internationale, » a-t-il ajouté, « a affirmé à plusieurs reprises que l’occupation israélienne et l’utilisation de la détention administrative étaient illégales et devaient cesser. Maintenant, ils doivent agir ».

Ashton se dit « soucieuse »

La responsable de la politique étrangère de l’Union européenne a également exprimé sa préoccupation.

Dans une déclaration faite par son porte-parole, Mme Catherine Ashton dit éprouver « de profondes inquiétudes sur la situation », et a demandé à Israël « faire tout son possible pour préserver la santé de M. Adnan ». [On atteint vraiment le degré zéro de la politique extérieure européenne. La baronne Ashton est rarement tombée aussi bas dans la veulerie et la lâcheté - NdT.]

Elle a ajouté que l’UE restait préoccupée par l’utilisation de la détention administrative : « Les détenus ont le droit d’être informés des accusations à l’origine de la détention et faire l’objet d’un procès équitable ». [Il n’est même plus fait allusion à l’illégalité totale au regard du droit international, de toute arrestation exécutée par les forces occupantes - NdT.]

Ali Abunimah, écrivain et journaliste palestinien basé aux Etats-Unis, a qualifié la déclaration d’insuffisante.

« Vous avez souvent affirmé que ’les Droits de l’Homme’ sont au centre de votre politique. Mais nous savons que ces déclarations viennent avec un astérisque. Les Palestiniens sont exemptés de ces droits, » a écrit Abunimah dans une lettre à Mme Ashton.

« Ce qui rend tout cela encore plus révoltante, c’est que vous n’avez manqué aucune occasion pour appeler à la libération d’un soldat de l’occupation israélienne dans Gaza [Shalit], un soldat fait prisonnier alors qu’il était armé pour faire appliquer un blocus meurtrier sur la bande de Gaza. »

« Peut-être que si Khader Adnan avait été un soldat de l’armée israélienne d’occupation, au lieu d’un père qui était chez lui dans sa maison avec sa famille, vous auriez éprouvé plus de sympathie. »

Articles liés :

- Vidéo : Raymond McCartney, ancien gréviste de la faim irlandais, soutient Khader Adnan - 18 février 2010
- La santé de Khader Adnan s’est gravement détériorée - 17 février 2010
- Khader Adnan : ultime appel devant la Cour suprême israélienne - 16 février 2010
- Il faut sauver le prisonnier Sheikh Khader Adnan, en grève de la faim depuis le 17 décembre - 15 février 2010
- Israël condamne Khader Adnan à mort - 13 février 2012
- Sauvons Khader Adnan, en grève de la faim depuis le 17 décembre - 10 février 2010

19 février 2012 - Ma’an News - Vous pouvez consulter cet article à :
http://www.maannews.net/eng/ViewDet...
Traduction : Info-Palestine.net


Les articles publiés ne reflètent pas obligatoirement les opinions du groupe de publication, qui dénie toute responsabilité dans leurs contenus, lesquels n'engagent que leurs auteurs ou leurs traducteurs. Nous sommes attentifs à toute proposition d'ajouts ou de corrections.
Le contenu de ce site peut être librement diffusé aux seules conditions suivantes, impératives : mentionner clairement l'origine des articles, le nom du site www.info-palestine.net, ainsi que celui des traducteurs.